Crise du marché de l'énergie : LeLynx.fr vous alerte !

Les prix subissent toujours une hausse exceptionnelle.
Nos experts décryptent le marché et vous proposent les meilleures offres.

Le Médiateur de l’énergie dénonce les fournisseurs sur Twitter

Autorité chargée de régler les litiges entre consommateurs et fournisseurs, le Médiateur de l’énergie mène une campagne pour épingler les mauvaises pratiques observées sur le marché.

justice tribunal

Dans le cadre de l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, le Médiateur de l’énergie a été créé pour informer les Français sur leurs droits et leur proposer des solutions en cas de litige avec leur fournisseur. Cette autorité publique indépendante a l’habitude de communiquer avec sobriété sur les réseaux sociaux, mais elle a récemment choisi de durcir le ton pour susciter des réactions.

Avec le hashtag #VendrediCfini, le Médiateur de l’énergie veut attirer l’attention sur les mauvais comportements des fournisseurs. Vendredi dernier, le tweet était dirigé vers GreenYellow, distribué par Cdiscount Energie, dans le cas d’un litige avec un client. « Il n’est pas acceptable que dans de nombreux cas, Cdiscount Energie ne réponde pas aux sollicitations du Médiateur de l’énergie, comme dans le litige de M.C., qui était prêt à accepter un accord amiable : à défaut une recommandation de solution a dû être émise ».

Pas de solution en plus de trois mois

On apprend ainsi que le dénommé monsieur C. a saisi le Médiateur de l’énergie le 20 novembre 2020 dans le cadre d’un litige avec GreenYellow. Ce dernier, après médiation, a formulé une première proposition pour résoudre ce litige le 27 novembre. Mais dans le même temps, le service recouvrement a menacé plusieurs fois le client de limiter sa fourniture d’électricité pour cause d’impayés.

En plus de cela, GreenYellow n’avait toujours pas finalisé sa proposition au 15 mars 2021 malgré les demandes récurrentes du client et du médiateur. Or la loi donne trois mois au médiateur pour recommander sa solution. Le médiateur a expliqué à MoneyVox que #VendrediCfini avait pour objectif de dire « ça suffit » aux mauvaises pratiques. Pour rappel, l’association CLCV et l’ONG Global Electrification ont récemment dressé un bilan extrêmement négatif de la concurrence dans le secteur de l’électricité.