Crise du marché de l'énergie : LeLynx.fr vous alerte !

Les prix subissent toujours une hausse exceptionnelle.
Nos experts décryptent le marché et vous proposent les meilleures offres.

Tarif jaune EDF : présentation, prix du kWh et explications

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu'à 174€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Parmi les nombreuses offres d’énergie proposées par EDF figure le tarif jaune. Il faisait partie des offres très plébiscitées par les professionnels et autres entreprises, aux côtés des tarifs bleus et verts. Le tarif jaune était un tarif réglementé de l’électricité pour les compteurs à la puissance comprise entre 42 et 240 kVA. Ce tarif n’est plus commercialisé depuis le 1er janvier 2016. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir au sujet du tarif jaune du fournisseur historique dans cet article.

Qu’est-ce que le tarif jaune ?

Le tarif jaune d’EDF : définition

Tarif jaune EDF définition
Le tarif jaune d’EDF faisait partie d’une gamme de tarifs parmi lesquelles était comprise celui-ci ainsi que le tarif bleu et le tarif vert. Il n’est plus commercialisé aujourd’hui.

Le tarif jaune était destiné aux entreprises dont le compteur électrique était compris entre 36 et 250 kVA. Si ces entreprises ne sont pas les plus énergivores, elles ne sont pas non plus des moins consommatrices en énergie. Il s’agissait de PME, de professionnels et des professions libérales. Les collectivités et moyennes industries pouvaient aussi y prétendre. On peut prendre en exemple les boulangeries, ou encore les surfaces commerciales de moyenne taille.

EDF a choisi une appellation en couleur pour distinguer les différents profils de consommation de ses clients et segmenter sa clientèle par grilles tarifaires. Le tarif jaune était fixé par un arrêté ministériel, suite à une loi du 10 février 2000 liée à la modernisation et au développement du service public de l’électricité. 

Pourquoi le tarif jaune a-t-il disparu ?

La disparition du tarif jaune fait suite à la loi Nome (Nouvelle Organisation du Marché de l’Électricité) entrée en application le 1er juillet 2011, laquelle est venue définir un cadre législatif et, par extension, rééquilibrer un rapport de force à l’avantage des fournisseurs alternatifs depuis quelques années déjà. Étant les seuls à proposer les tarifs réglementés de l’électricité, EDF et Engie ont eu du mal à s’aligner sur les tarifs de leurs concurrents.

La tarification par couleur, une fourniture d’énergie par EDF pour les professionnels

Vous l’avez compris, ces tarifs se basent sur les besoins des entreprises. Ainsi :

  • Le tarif bleu (qui n’est plus en vigueur pour les professionnels, à quelques exceptions près) est réservé aux professionnels dont le compteur ne dépasse pas une puissance de 42 kVA ;
  • Le tarif vert qui arrive après le jaune, était réservé aux entreprises très consommatrices en énergie (principalement les grands comptes) et grandes industries, avec une puissance de compteur dépassant les 250 kVA.

Le tarif jaune était réservé à des compteurs avec une consommation importante, mais toujours en basse tension, alors que le compteur vert est lié à de plus gros besoins et doit donc fonctionner en haute tension.

Les options tarifaires du tarif jaune

À l’image de nombreuses offres, le tarif jaune d’EDF propose deux options.

Les professionnels qui y ont souscrit pouvaient souscrire une option base version Utilisation Moyenne (UM) et Longues (UL) ou une option EJP, plus connue sous le nom d’Effacement jour de pointe.

Le tarif jaune en Option Base version utilisation moyenne proposait 4 tarifs du kWh d’électricité sur le modèle des heures pleines / heures creuses :

  • Les heures creuses en hiver ;
  • Les heures pleines en hiver ;
  • Les heures creuses en été ;
  • Les heures pleines en été.

Le tarif jaune avec l’Option Base en utilisation longue (UL) ne proposait pas moins de cinq prix différents du kWh :

  • Les heures creuses en hiver ;
  • Les heures creuses en été ;
  • Les heures pleines en été ;
  • Les heures pleines de pointe en hiver ;
  • Les heures pleines hors pointe en hiver.
L’option UL était réservée aux entreprises qui avaient besoin de plus de 2 000 heures par an de puissance maximale souscrite.

L’option Effacement des Jours de Pointe (EJP) de l’offre

Option n’étant plus disponible à la souscription, l’EJP permettait aux particuliers comme aux professionnels de bénéficier de prix du kWh d’électricité bien plus avantageux durant une grande partie de l’année. En contrepartie, les clients EJP devaient revoir leur consommation électrique à la baisse durant 22 jours, sous peine de payer un prix prohibitif. EDF avait songé à ce système pour permettre d’équilibrer l’offre et la demande sur le réseau durant les périodes de pic de consommation.

Ainsi, si les professionnels ayant opté pour cette offre pouvaient être pénalisés certains jours et devaient adapter leur consommation pour le lendemain, il s’agissait tout de même d’une possibilité intéressante d’économiser des dizaines d’euros d’électricité.

Souscrire au tarif jaune

Les prix du Tarif Jaune d’EDF

Voici, ci-dessous, les prix de l’offre tarif jaune d’EDF :

Prix de l’offre Tarif Jaune au 01/08/2015 :

VersionPrime fixe annuellePrix de l’énergie en c€/kWh (Pointe)Prix de l’énergie en c€/kWh (Heures Pleines Hiver)Prix de l’énergie en c€/kWh (Heures Creuses Hiver)Prix de l’énergie en c€/kWh (Heures Pleines Été)Prix de l’énergie en c€/kWh (Heures Creuses Été)
Utilisations longues39,969,6019,6016,9135,0313,476
Utilisations Moyennes36,36/10,0157,1855,0443,490
Coefficients de puissance réduiteUL10,860,860,860,86
Coefficients de puissance réduiteou UL110,470,470,47
Coefficients de puissance réduiteou UL1110,410,41
Coefficients de puissance réduiteUM/1111

Le calcul des dépassements est quant à lui de 14,31 € de l’heure.

Les autres offres qu’il est possible de souscrire avec un profil tarif jaune

Offres profil tarif jaune

Si le tarif jaune n’existe plus, cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a pas d’offres intéressantes pour les professionnels, loin de là !

C’est justement à la suite de la disparition de cette offre que de nombreux contrats d’électricité et fournisseurs pour pro ont vu le jour. Les professionnels et entreprises se doivent de choisir l’offre la mieux adaptée à leurs besoins et souscrire un contrat d’électricité qui présente :

  • Un prix de l’abonnement d’électricité et du kWh abordable ;
  • La possibilité de profiter d’un accompagnement et d’une fourniture d’énergie sur mesure ;
  • Un service client réactif et de qualité.

Si ces critères sont communs aux clients particuliers, ils sont éminemment importants pour les professionnels afin qu’ils puissent optimiser leur consommation d’énergie et tirer profit de leurs activités.

EDF répond aux besoins des petites et grandes entreprises grâce à EDF Entreprises, sa branche dédiée à la fourniture d’électricité et de gaz pour professionnels. Basse ou haute tension, il existe une offre pour différents profils.

Pour les compteurs basse tension, on pensera notamment aux offres :

  • « Matina » et « Estivia » (prix garantis pendant 3 ans), lesquelles proposent une électricité moins chère pour les professionnels exerçant tôt en journée et ceux qui profitent d’une activité saisonnière, en particulier durant la période estivale ;
  • « Pack Performance » (prix également garantis sur 3 ans), permettant de profiter d’un prix garanti qui ne peut évoluer qu’à la baisse et d’un suivi en ligne des consommations intégrées au contrat ;
  • « Contrat Electricité prix indexés » et « Contrat Electricité sur mesure » qui donnent la possibilité de profiter d’un prix indexé sur l’ARENH ou d’un choix entre prix fixes et indexés avec possibilité (option « Swap ») pour changer de formule en cas d’augmentation des prix de l’électricité.

Les professionnels ayant un compteur haute tension devront se tourner vers le Contrat « Engagement Capacité » dont l’intérêt est de rémunérer leurs effacements de consommation électrique, c’est-à-dire de diminuer ou interrompre provisoirement leur consommation d’électricité afin de limiter tout risque de black-out.

À noter que toutes les offres proposent une option d’électricité verte, permettant aux professionnels de mener leurs activités à l’aune du respect de l’environnement.

Comment souscrire un contrat d’électricité EDF pour professionnels ?

Quelle que soit l’offre choisie, la souscription (ou la demande de devis) d’une offre professionnelle est simple et rapide. Vous pouvez le faire en quelques clics sur le site du fournisseur ou l’application EDF Entreprises.

Si vous êtes déjà abonné EDF et que vous souhaitez changer d’offre, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre Conseiller Clientèle EDF Entreprises. Celui-ci reviendra avec vous sur vos besoins associés à votre secteur d’activité.

Il vous est aussi possible de joindre le fournisseur d’électricité historique au numéro vert EDF dédié, au 3022. Comme pour les particuliers, les professionnels doivent procéder à la mise en service de l’électricité. Soumise à des tarifs et des délais qui varient en fonction de leurs besoins, l’opération est faite par Enedis, le gestionnaire de l’électricité en France.

Suivez ce lien pour connaître les prix et délais appliqués aux professionnels au sujet de l’ouverture de compteur : https://www.enedis.fr/media/2015/download

Cet article vous a-t-il été utile ?