Crise du marché de l'énergie : LeLynx.fr vous alerte !

Les prix subissent toujours une hausse exceptionnelle.
Nos experts décryptent le marché et vous proposent les meilleures offres.

Qu’est-ce qu’un label énergie ? Garanties, rôle et types de labels

  • Comparez les offres en 1 minute
  • Jusqu'à 157€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée

Le label énergie a pour rôle de certifier les capacités énergétiques d’un bâtiment (maison, immeuble, bureaux, etc.). Il existe plusieurs labels énergie et chacun a son propre système de valeurs et de garanties. Alors, à quoi sert un label énergie et quelles sont ses garanties ? Quels sont les différents labels présents sur le marché ? On vous explique !

Définition du label énergie

Le label énergie est une certification qui garantit qu’une construction immobilière comporte certaines qualités énergétiques. Il peut par exemple s’agir d’une haute performance énergétique, ou encore d’une faible consommation électrique.

À quoi sert un label énergie ?

Le label permet de garantir qu’une construction présente un minimum de qualités énergétiques : faible consommation qui garantit une facture d’électricité ou de gaz peu élevée, haute performance qui rassure l’acquéreur sur l’isolation du bien ou sur le confort dont il va pouvoir bénéficier…

Voici les principales fonctions du label énergie :

  • Transparence : le label se porte garant des qualités énergétiques du bâtiment qu’il a contrôlé. Pour le futur acquéreur ou pour l’occupant, c’est l’assurance d’une capacité énergétique minimale ;
  • Argument concurrentiel : le label est un argument commercial de taille. Il génère un capital confiance auprès des acquéreurs et permet aux constructeurs et aux vendeurs de se démarquer des concurrents ;
  • Outil de communication interne et de cohésion sociale : la volonté d’une entreprise d’obtenir un label énergie pour ses constructions favorise la synergie de ses équipes et de ses collaborateurs autour d’un engagement social commun.

Quelles sont les garanties d’un label énergie ?

Voici les garanties des labels énergie les plus courantes :

  • Le contrôle du niveau d’émission de gaz à effet de serre du bâtiment ;
  • L’exploitation d’énergies renouvelables pour alimenter les appareils de chauffage, d’éclairage et d’eau chaude ;
  • La garantie d’une isolation thermique optimale qui permet de faire des économies énergétiques et financières ;
  • La garantie d’une consommation énergétique raisonnée grâce à des équipements et des appareils électriques performants et à basse consommation ;
  • Une étanchéité parfaite des installations d’eau ;
  • Une bonne ventilation interne des locaux, etc.

Comment créer un label énergie ?

Toute organisation publique ou privée peut créer un label énergie, à condition de remplir un cahier des charges très précis imposé par la législation.

Voici les étapes de création du label énergie :

L’organisation définit les caractéristiques et les critères qu’elle souhaite garantir par le label. Elle va le faire en fonction de plusieurs critères : ses intérêts propres, ses objectifs, l’intérêt de sa cible, et les obligations que la loi lui impose ;

Elle présente son projet à un organisme certificateur, chargé de contrôler son application des bonnes pratiques et de la législation, puis de le valider ou de l’infirmer. En général une délégation étatique doit aussi approuver le label ;

Une fois qu’elle a obtenu la certification, l’organisation commence à attribuer son label à des constructions immobilières.

Comment obtenir un label énergie ?

Le maître d’ouvrage d’un bâtiment peut solliciter l’organisation certificatrice pour demander le label. Dans ce cas, le bâtiment va faire l’objet d’une évaluation énergétique et environnementale basée sur les critères du label énergie concerné.

Les différents labels énergie

Le label énergie – carbone

Ce label a été créé par le ministère de l’Environnement. Il a pour objectif de diminuer fortement les émissions de gaz à effet de serre dans deux types de constructions : les bâtiments à énergie positive d’une part, et les bâtiments exemplaires d’un point de vue environnemental et énergétique d’autre part.

Notez que, pour inciter les maîtres d’œuvre à solliciter ce label (et donc à concevoir des bâtiments à faibles émissions de CO2), le gouvernement a aussi mis en place un bonus de constructibilité.

Le label Haute Qualité Environnementale (HQE)

Ce label est attribué à un bâtiment qui remplit les 4 critères suivants :

  • Confort : hygrothermique, olfactif, acoustique, visuel ;
  • Santé : qualité de l’eau, de l’air et des espaces ;
  • Écoconstruction : intégration du bâtiment dans son environnement, choix des systèmes de conception et des matériaux, réduction des nuisances ;
  • Écogestion :entretien, maintenance, énergie, eau, déchets d’activités.

Le label Effinergie

Il regroupe lui-même plusieurs labels tels que Effinergie+ et Effinergie rénovation. Il a lui aussi pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Ce label est attribué à un bâtiment qui remplit, entre autres, des critères minimums basés sur :

Le label bâtiment Biosourcé

Ce label est attribué aux bâtiments neufs qui utilisent des matériaux de construction d’origine végétale ou animale (chanvre, bois, paille, plumes, laine de mouton).

Il fonctionne sur 3 niveaux :

  • Niveau 1 : intégration de deux matériaux biosourcés appartenant ou non à la même famille ;
  • Niveaux 2 et 3 : intégration d’au minimum deux familles de matériaux.

Le label performance Promotelec

Il s’agit d’un label de performance attribué aux constructions mêlant économies d’énergie et impact environnemental réduit. Il propose différents niveaux de certification : Haute performance énergétique (HPE), Très haute performance énergétique (THPE), BBC-Effinergie.

Le label « La maison passive »

Ce label est attribué aux bâtiments bien isolés, dont la température intérieure ne dépasse pas les 20° en toute saison. Ces logements ont besoin de moins de 15 kWh/m2 par an de chauffage. Quant à leur consommation d’énergie annuelle, elle est inférieure à 120 kWh/m2.

Cet article vous a-t-il été utile ?