Crise du marché de l'énergie : LeLynx.fr vous alerte !

Les prix subissent toujours une hausse exceptionnelle.
Nos experts décryptent le marché et vous proposent les meilleures offres.

Transport gaz : comment est acheminé le gaz naturel que nous utilisons au quotidien ?

  • Comparez les offres en 1 minute
  • Jusqu'à 157€ d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée

Qu’il passe sous terre ou sous l’eau, le gaz finit toujours par arriver dans nos logements ! Cela étant le transport du gaz naturel n’est pas une mince affaire et demande donc une organisation non négligeable de la part de différents acteurs. Comment se déroule-t-il et quels facteurs sont susceptibles d’influencer l’acheminement de cette énergie ? Réponses dans cet article !

En quoi consiste le transport du gaz naturel ?

Comment transporte-on le gaz naturel ?

Comment transporte-t-on gaz naturel


On distingue deux moyens de transporter le gaz naturel : par gazoducs et par méthaniers.

Les gazoducs renvoient à d’imposantes canalisations souterraines pouvant transporter du gaz sur plusieurs centaines voire milliers de kilomètres (jusqu’à 3 000 !). Cela permet ainsi à un pays de faire acheminer son gaz vers un autre très rapidement, notamment grâce à des stations de compression qui se chargent de récupérer une certaine quantité de gaz avant de la refouler à une pression plus élevée et ainsi augmenter sa vitesse. Le diamètre de ces gazoducs peut atteindre un mètre et être transporté à 40 km/h

Il est possible que certains gazoducs soient installés au sol et non pas sous terre pour des raisons environnementales comme dans le désert.

Le gaz naturel peut aussi être transporté grâce à des méthaniers, de gros navires conçus pour transporter le gaz. Il est pour cela passé en forme liquéfiée (on parle alors de GNL, pour « Gaz naturel liquéfié ») dans le cas où l’acheminement s’avère trop cher ou impossible. Le passer à la forme liquéfiée permet de l’acheminer sur des distances encore plus importantes et, surtout, de pouvoir le stocker plus facilement. En effet, il peut être 600 fois plus petit lorsqu’il est à une température atteignant -160 degrés. Le gaz naturel liquéfié est presque exclusivement composé de méthane, l’hydrocarbure donnant son nom aux bateaux qui les transportent. 

Le saviez-vous ? Le prix du transport du gaz naturel avec gazoduc est 4 à 5 fois supérieur à celui du pétrole via pipeline !

Qui est en charge du transport du gaz naturel ?

Une fois sur le territoire, ce sont les transporteurs de gaz naturel qui acheminent le gaz traité et prêt à l’utilisation à sa zone de consommation. Il n’existe que deux entreprises en charge du transport du gaz naturel en France : 

  • GRTgaz ;
  • Téréga, anciennement Transport Infrastructures Gaz France (TIGF).

Ces deux entreprises sont les deux gestionnaires du réseau de transport de gaz en France. Si la première est en charge du réseau de transport dans une large partie du territoire (à savoir la moitié nord et le sud-ouest), l’autre gère le transport du gaz dans la partie sud-ouest du pays.

À ne pas confondre : attention à bien distinguer réseau de transport et réseau de distribution ! Comme leur nom le laisse entendre, les entreprises du réseau de transport sont en charge d’acheminer le gaz jusqu’à une zone bien précise. Ensuite, ce sont les distributeurs de gaz qui ont la charge de le distribuer jusqu’au consommateur final. En France, c’est GRDF (Gaz réseau distribution France) qui se doit de distribuer la molécule aux foyers français.

D’où nous vient le gaz naturel que nous utilisons quotidiennement ?

La France importe 98 % du gaz qu’elle consomme ! Les principaux exportateurs (et vendeurs auprès de la France) de la molécule sont :

  • La Norvège (43 %);
  • La Russie (21 %) ;
  • Les Pays-Bas (11 %) ;
  • L’Algérie (8 %).

La troisième source d’énergie dans le monde, qu’est le gaz, est utilisée par un tiers des foyers français. En 2020, ce ne sont pas moins de 534 TWh qui ont été importés de pays plus ou moins proches. La France s’évertue à varier la provenance de son gaz pour pallier tout problème lié à son approvisionnement en raison d’une défaillance technique ou d’un conflit géopolitique.

À quelle étape de la chaîne gazière correspond le transport du gaz ?

Vous vous en doutez, le transport du gaz fait suite à l’étape de la production qui consiste à une extraction du gaz des gisements avant de le traiter et l’épurer dans une usine dédiée. 

On distingue les 5 étapes de la chaîne gazière

  • La production de gaz ;
  • Le transport
  • Le stockage, permettant de faire face à des périodes durant lesquelles la consommation est plus importante ;
  • La distribution ;
  • La fourniture ;

Les zones tarifaires du gaz

Le tarif du gaz n’est pas identique partout en France. Le réseau de distribution a été découpé en six zones bien distinctes. Les consommateurs finaux paieront leur gaz naturel plus cher s’ils habitent dans une zone tarifaire de gaz éloignée du lieu de stockage. Cet écart de prix est justifié par les frais d’acheminement supplémentaires pouvant s’appliquer entre le lieu de stockage et le consommateur domicilié en zone 6 contrairement à celui qui le sera en zone 1

Attention toutefois : si la grande majorité des fournisseurs de gaz (dont Engie) appliquent ce découpage par zones, d’autres mettent en place leurs propres zones tarifaires. Aussi, tous les clients ne sont pas concernés. Seuls ceux dont la consommation dépassent les 6 000 kWh sont concernés par les zones tarifaires. 

Les autres facteurs influençant le transport du gaz

Le critère géopolitique

Facteurs influençant transport gaz géopolitique


Le transport du gaz (et son prix) est irrémédiablement corrélé avec d’autres facteurs, dont celui de la géopolotique. L’un des meilleurs exemples récents est celui du gazoduc Nord Stream 2, au centre de bien des polémiques.

La construction de ce gazoduc reliant la Russie à l’Allemagne a connu de nombreux rebondissements durant toute l’année 2021. En effet, plusieurs pays en Europe et les États-Unis se sont opposés à la construction du gazoduc, ralentissant son achèvement, car il irait à l’encontre de la sécurité énergétique européenne. Ces pays craignent que la Russie ne privilégie l’Allemagne pour vendre son gaz naturel. 

Cet exemple venant ternir les relations entre Washington et Berlin fait partie de ceux pouvant expliquer la variabilité des prix du gaz à l’année.

La demande supplantant l’offre

À l’image d’autres secteurs, le marché de l’énergie répond à la théorie de l’offre et de la demande. Les prix flambent et le transport peut s’en trouver perturbé dès lors que le gaz naturel est très demandé partout dans le monde.

Cet article vous a-t-il été utile ?